Rick Sauvé reçoit le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel

Pour diffusion immédiate

OTTAWA, 12 décembre 2017 – Aujourd’hui, M. Ivan Zinger, l’enquêteur correctionnel du Canada, est heureux d’annoncer que M. Richard (Rick) Sauvé a reçu le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel.

« Pendant plus de trois décennies, M. Sauvé a consacré sa vie à améliorer la situation des détenus et à les faire reconnaître comme personnes titulaires de droits. Son nom sera toujours associé au droit de vote des détenus. M. Sauvé a démontré qu’une personne condamnée à perpétuité et mise en liberté conditionnelle dans la collectivité peut être un vecteur de changement prosocial et positif. Il mérite pleinement ce prix », a déclaré M. Zinger.

Derrière les barreaux, Rick a terminé sa 12e année et a poursuivi ses études pour obtenir des diplômes universitaires en psychologie et en criminologie. Il a élaboré et mis en œuvre le programme des jeunes contrevenants, Straight Talk, alors qu’il était en détention. Tout d’abord comme détenu et ensuite comme libéré conditionnel, M. Sauvé a contesté à deux reprises la privation du droit de vote des prisonniers devant la Cour suprême du Canada et a obtenu gain de cause. Dans une décision, l’arrêt R. c. Sauvé, il a été établi que les prisonniers demeurent des citoyens, ayant comme tout le monde le droit de voter dans une société libre et démocratique.

Après avoir obtenu sa libération conditionnelle en 1995, Rick a continué à défendre les droits des prisonniers dans le cadre d’Option-Vie, un programme primé financé par le Service correctionnel du Canada pour fournir des services de soutien aux détenus condamnés à perpétuité. Dans ce rôle, Rick a fourni des conseils à de nombreux détenus condamnés à perpétuité, en fournissant des programmes, en se portant volontaire pour les sorties avec escorte dans la collectivité et en accompagnant les délinquants aux audiences de libération conditionnelle. Son expérience vécue lui a conféré une grande crédibilité parmi ses pairs; il a pu ainsi les aider à comprendre qu’ils pourraient, eux aussi, mener une vie responsable et gratifiante après leur mise en liberté. Le programme Option-Vie a été aboli en août 2012, mais le Bureau a recommandé le rétablissement du programme dans son dernier rapport annuel.

Après l’abolition du programme Option-Vie, Rick a continué de travailler comme intervenant accompagnateur à la Société Saint-Léonard du Canada. Plus récemment, il a élaboré un programme de désaffiliation aux gangs, Break Away, qu’il continue d’animer. Conférencier doué, M. Sauvé a comparu devant des comités parlementaires et a été appelé à témoigner dans plusieurs audiences de détermination de la peine en matière criminelle impliquant des jeunes. 

Le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel a été créé en l’honneur de M. Ed McIsaac, qui a été le directeur exécutif du Bureau de l’enquêteur correctionnel pendant 18 ans. Chaque lauréat reçoit une sculpture baptisée Medecine Man (Le guérisseur) réalisée par Mme Audrey Greyeyes, artiste crie de la Nation crie Muskeg Lake. La sculpture symbolise la sagesse, la clarté de la pensée et le leadership, qualités qui reflètent la vie et le caractère de M. Sauvé.

La cérémonie se déroulera cet après-midi à Ottawa, Ontario. M. Sauvé est le neuvième lauréat du Prix, qui est présenté chaque année depuis 2009.

Pour obtenir des renseignements sur le processus de nomination relatif au Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel, veuillez consulter le site Web du Bureau de l’enquêteur correctionnel à l’adresse, www.oci-bec.gc.ca.  

Renseignements  
Marie-France Kingsley
Directrice exécutive par intérim
Bureau de l’enquêteur correctionnel
Téléphone : 613-990-2690
Marie-France.Kingsley@oci-bec.gc.ca  

-30-