Réinsertion sociale sécuritaire et en temps opportun

Selon la loi, le Service correctionnel du Canada (SCC) doit offrir une gamme de programmes qui répondent aux besoins des délinquants et contribuent à la réussite de leur réinsertion sociale. Le SCC offre des programmes considérés comme des programmes correctionnels « de base » qui ciblent les facteurs et les besoins liés au comportement criminel. Ces programmes correctionnels de base comprennent notamment, les programmes de prévention de la violence, les programmes de traitement de la toxicomanie, les programmes de prévention de la violence familiale, les programmes pour délinquants sexuels et les programmes de maintien des acquis dans la collectivité.

Ces mêmes programmes sont requis pour préparer et appuyer les délinquants à la mise en liberté sous condition, y compris l’admissibilité à la semi-liberté et à la libération conditionnelle totale. Tandis que les contraintes liées à la population s’intensifient, le SCC est sous une pression intense pour offrir une programmation de qualité, opportuns, accessibles et crédibles pour faciliter la réinsertion sociale des délinquants.

La priorité : Accès à des programmes - Image 1
La priorité : Accès à des programmes - Image 2
La priorité : Accès à des programmes - Image 3

Sujets de préoccupation

  • Accès en temps opportun à des programmes.
  • Programmes visant les délinquants âgés et autochtones.
  • Problèmes touchant la préparation des cas.
  • Renonciations, reports et retraits relatifs à des audiences de la Commission des libérations conditionnelles du Canada liés à l’accès à des programmes.
  • Tendances en matière de mise en liberté sous condition.

Rapports et recommandations

Nouvelles du jour